L’osmose inverse est un procédé physique membranaire qui permet d’extraire sous pression une partie de l’eau (perméat) contenue dans le moût de raisins. Il s’agit donc d’une sorte d’assurance contre la pluie qui bien souvent dégrade la qualité des moûts au moment des vendanges.


Efficace tant sur les rouges que sur les blancs, l’osmose inverse améliore sensiblement la qualité organoleptique du moût (structure, arômes, couleur).

Grâce aux membranes spécifiques que Bucher Vaslin installent sur ses osmoseurs, le moût n’a pas besoin d’être préfiltré : une turbidité maximale de 400 NTU est suffisante.

Deux types de membranes offrent à l’utilisateur le choix du résultat souhaité, notamment la concentration ou non de l’acide malique.

Particulièrement compacts, les osmoseurs Flavy ML sont d’une grande facilité d’utilisation et de lavage et leur entretien est limité.

Leur automatisme complet permet un fonctionnement sans surveillance particulière.


Enfin, les débits d’extraction d’eau disponibles (de 100 à 1100 litres/heure) s’adaptent aux besoins de tous les viticulteurs.

Suivez-nous : Suivez Vignovin sur Twitter Suivez Vignovin sur Facebook Suivez Vignovin sur LinkedIn  Suivez Vignovin sur Instagram  Suivez Vignovin sur Youtube rss actualites vignovin

Ce site utilise des cookies pour gérer l'authentification, la navigation et les fonctions statistiques.
En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.