nutribio fertilisants bio frayssinetbandeau nutribio fertilisants bio anti stress

vigne traitement bioCette étape physiologique très peu prise en charge par le viticulteur, demeure un vecteur essentiel d’amélioration des productions, et de résistance pérenne des vignes.
Aujourd’hui, la sensibilité de certaines vignes aux stress biotiques et abiotiques (sensibilité aux froids,…) et les symptômes parfois visibles, notamment au démarrage, montrent que des actions ponctuelles telles que certains rattrapages au sol (apport de fertilisants minéraux) ou traitements foliaires, ne peuvent à elles seules corriger efficacement ces dysfonctionnements plus profonds qui touchent leurs réserves.
En outre, les conditions climatiques, très variables selon le millésime, peuvent rendre d’autant plus complexe le comportement des vignes et leur dynamique de mise en réserve.

Les réserves de la vigne sont constituées par les réserves glucidiques (sucres solubles et amidon riches en carbone) et par les réserves protéiques (acides aminés, protéines riches en azote). Les réserves glucidiques : Les glucides (sucres) sont synthétisés dans les feuilles, lors de la photosynthèse et servent de soutien énergétique de façon transitoire pendant la croissance des vignes et également de réserves plus durables dans les rameaux, tronc et racines.
Ces réserves en amidon se reconstituent dès le stade  floraison et s’accumulent  dans les tissus ligneux et racinaires  jusqu’au stade après vendanges, à la chute des feuilles. Les réserves sont fortement influencées par le rapport feuille-fruit ; ainsi, un rapport inférieur à 1,5 (m² /kg de fruit) entraîne une nette diminution des glucides totaux dans les racines.

L’étude de la mobilisation de l’amidon des racines indique que leurs réserves carbonées sont déterminantes pour la croissance des tissus foliaires et racinaires du débourrement à la floraison. La croissance des rameaux et des feuilles durant cette période dépend essentiellement de la mobilisation des réserves carbonées puisque la photosynthèse ne couvre qu’une faible partie des besoins énergétiques. Un stockage insuffisant dans les racines augmente fortement la sensibilité à la chlorose l’année suivante.


nutribio fertilisants bio frayssinetPour aidé efficacement à la mise en réserve de la vigne, le tout nouveau biostimulant nutritionnel NUTRIBIO de la société FRAYSSINET agit très rapidement par voies foliaire et racinaire sur la relance des cultures en cours de production ainsi qu’en situation de stress.
Préconisé en pulvérisation foliaire après vendange, NUTRIBIO favorisera la mise en réserve des vignes , pour une meilleure production l’année suivante.

Ce complexe d’acides aminés équilibrés directement assimilable pour la relance des cultures est élaboré à partir du complexe NUTRI AMINO ACID obtenu par hydrolyse enzymatique.
Ce procédé naturel permet d’obtenir un complexe azoté (110 g/l N organique) renfermant 56% d’acides aminés totaux (L), dont 25% d’acides aminés libres. Ce taux élevé d’acides aminés libres confère une grande qualité et une forte réactivité pour la relance du métabolisme protéique et glucidique (néo-glucogénèse). Il améliore également la synthèse des précurseurs de résistance et de protection des plantes (glutathion,…).

-> Consulter la fiche du Nutribio sur le site de Frayssinet

Ce site utilise des cookies pour gérer l'authentification, la navigation et les fonctions statistiques.
En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.