Selon l’équilibre alimentaire des vignes, les douces températures constatées à l’automne et à l’hiver pourront avoir différentes conséquences.


viticulture fertilite sols vigne hiver 2016 frayssinetDes vignes, dont l’activité foliaire s’est prolongée cet automne, ne présentent pas de stress nutritionnel. Malgré les températures clémentes, des observations ont montré pour d’autres vignes, ayant le même type de cépage et une situation hydrique identique, une rapide fin de cycle avec un arrêt végétatif plus précoce. Pour certaines vignes, la disponibilité des éléments nutritifs a permis le maintien en activité. Dans pareil cas, la fertilité des sols est importante pour favoriser une mise en réserve des vignes.

Cet hiver exceptionnellement doux peut engendrer un déséquilibre des vignes. Une certaine activité biologique aura été maintenue par les températures très douces des sols. Cette minéralisation peut entraîner une perte azotée. Au printemps, avant floraison, une attention particulière sera alors conseillée pour pallier au risque d’insuffisance nutritionnelle.

Selon les régions, ces températures douces auront pu modifier le cycle de dormance et préparer précipitamment les stades de pré-levée de la dormance. Sur certains secteurs, des observations lors de la taille ont montré une forte humidité des bois permettant de fixer précocement la baguette ! Cette humidité précoce pourrait entrainer un risque en cas de gel ! Dans ce cas également, la présence de bonne réserve en sucre (amidon) aidera leur résistance au froid. De plus, ces températures auront pu provoquer une consommation relative des réserves, difficile à quantifier, en fonction de l’activité des vignes et des zones viticoles.

Ces spécificités climatologiques manquent de références en vigne. Pour les températures douces sur une longue période d’automne/hiver, différents scénarios demeurent possibles. C’est pourquoi, une vigilance accrue après débourrement sera conseillée pour mieux connaître le potentiel nutritionnel des vignes et corriger éventuellement des dysfonctionnements.

Des solutions existent : voir la vidéo d’un programme de nutrition et stimulation adapté pour un démarrage efficient des vignes au printemps.

^
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.