feuille_vigne_soleil.jpg

En référence aux conditions climatiques de ces 15 dernières années sur la période hiver et printemps, nous sommes en 2016 sur le démarrage d’un millésime plein d’incertitudes.


impact meteo 2016 vigne mise en reserveAprès un hiver doux, nous avons une mise en réserve très hétérogène et un démarrage de la vigne ralenti, avec pour certains secteurs des dégâts de grêle et de gel. La pluviométrie importante de cette fin de printemps favorise le développement des maladies et n’apporte pas les conditions optimales d’alimentation pour un développement équilibré des vignes.

L’alimentation nutritionnelle montre, selon les observations et mesures du feuillage (analyse de pétioles), des signes de dysfonctionnement (jaunissement, croissance faible, carences multiples,..).
En effet, le réchauffement printanier a permis la minéralisation des éléments nutritionnels dans les sols et les dernières fortes pluies enregistrées sont à l’origine du lessivage de ces éléments nutritifs.

Les risques de lessivage et d’asphyxie des sols sont donc bien présents à cette période très sensible de la vigne (floraison, nouaison). Les applications foliaires qui ont pu être positionnées avant fleur (ANTYS 15 et ANTYS PMg) montrent néanmoins une amélioration de l’état des vignes.
Il faut donc continuer cet accompagnement nutritionnel par voie foliaire et renforcer la résistance de la vigne.

Les préconisations de compléments nutritionnels et d’antioxydants tels qu’ ANTYS 15 ou 8 sont donc particulièrement indiquées au cours des prochaines semaines.


Consulter le catalogue des fertilisants et stimulants de la vigne Frayssinet



Partagez

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed Pin It
Vignovin Fermer
Inscrivez-vous à notre Newsletter Mensuelle pour rester informé des dernières nouveautés, offres & conseils des Partenaires Vignovin!

Ce site utilise des cookies pour gérer l'authentification, la navigation et d'autres fonctions statistiques.
En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.